Racontez nous vos histoires de serruriers

Racontez nous expérience des serruriers, les bonnes ou les mauvaises surprises, les arnaques ou les serruriers sympathiques. Racontez nous aussi vos premiers déboires avec un serruriers, vos pertes de clés ou vos ouvertures de portes difficiles.

2 réponses
  1. Roger
    Roger dit :

    Bon, je me lance. J’ai eu un petit souci le mois dernier: mon fils à cassé la clef dans la porte, donc nous sommes restés coincés dans notre appartement. Ce n’était pas une porte blindée ni une grosse clé donc rien d’anormal en fait, car cela peut arriver à n’importe quelle clé ou serrure « bas de gamme ». J’ai donc appelé un serrurier qui est resté moins d’une heure et qui a été très correct, tant au niveau du prix que de la qualité de la prestation.

    Je viens d’apprendre qu’il est en prison !!! Je n’en revenait pas…

    Comme quoi, sympa ou méchant, bon ou pas bon, l’habit ne fait pas le serrurier…

  2. Serrurier
    Serrurier dit :

    Bonjour,
    Pour répondre aux arnaques: l’usage, sans droit, d’un titre attaché à une profession réglementée par l’autorité publique ou d’un diplôme officiel ou d’une qualité dont les conditions d’attribution sont fixées par l’autorité publique est puni d’un an d’emprisonnement et de 15000 euros d’amende.

    Article 433-17 du code pénal.

    Et l’arrêté du 21/10/2003 relatif au titre professionnel délivré par le ministre de l’emploi de métallier-serrurier. Et oui, il faut un diplôme pour se présenter comme serrurier chez les particuliers, avec un numéro c’est la loi !

    Chambre des métiers faite votre boulot de réglementation aux inscriptions et de dénonciation des faux serruriers.

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.